Biographie

Diplomé en chant (DNSPM) du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon – département de musique ancienne, puis de la Schola Cantorum de Bâle dans les classes de Dominique Vellard et Gerd Türk où il obtient un Master à l’unanimité avec les félicitations du jury. il a aussi suivi les classes de maitres de Richard Levitt, Andréas Scholl et Margreet Honig à Bâle. Egalement instrumentiste, il a obtenu les premiers prix de Cor et de Musique de Chambre au CNR de Nice.

 Il réalise ses débuts à l’opéra en 2014 dans le rôle de Pastore dans l’Orfeo de C.Monteverdi au Bayerish Staatsoper de Munich sous la direction de Ivor Bolton, mise en scène David Bösch.

Olyrix rapporte en 2017, à propos des représentations d’Alcione de Marin Marais dir. Jordi Savall à l’opéra-comique, “Le contre-ténor Gabriel Jublin chante le rôle de Phosphore de sa voix pure et puissante.” Connessi all’Opera écrit lors de La Susanna d’Alessandro Stradella dir. Andrea de Carlo, à l’oratoire du Gonfalone à Rome, qu’il a une “voix ronde et chaude.” – “Il interprète avec beaucoup de goût et de style tous les passages de son rôle (Testo), même les plus difficiles.” Au concert, il chante la partie de Cyrus dans Belshazzar de Haendel, ainsi que les solos d’alto de la passion selon St Jean de Bach avec le Berlin Baroque sous la direction de Gerhard Oppelt à la Philharmonie de Berlin.

Il collabore avec des ensembles tels que le Concert Spirituel, Pygmalion, l’Ensemble Jacques Moderne, Concerto Romano, Vox Luminis, La Pedrina, le Chœur de chambre de Namur et la Capella Reial de Catalunya, sous la direction des chefs : Hervé Niquet, Ton Koopman, Leonardo García Alarcón, Joël Suhubiette, Alessandro Quarta, Lionel Meunier, Graham Ross, Francesco Saverio Pedrini, Raphaël Pichon et Jordi Savall. Il  chante aussi dans des lieux et festivals prestigieux comme le Konzerthaus de Vienne, la philharmonie de Berlin, la Chapelle Royale du Château de Versailles, le Festival de la Chaise-Dieu, le Festival d’Ambronay, le Festival de Royaumont, Sinfonia en Périgord, le Festival Amuz/Laus Polyphoniae d’Anvers, le Festival Oude Muziek de Utrecht, le Forum Alte Musik Basel, le Rheingau Musik Festival, le Musikfest de Stuttgart.

Il est fondateur de l’ensemble Vars Musica, trio spécialisé dans l’improvisation vocale et a réalisé deux enregistrements dédiés à l’improvisation. En 2018, pour marquer son quinzième anniversaire, l’ensemble a invité et partagé un concert avec The King’s Singers à l’occasion de leur cinquantième anniversaire.

Gabriel Jublin a sorti en août 2018 pour le label suisse Claves records, son premier album solo Zefiro spira consacré à des frottoles de la Renaissance et des improvisations, accompagné par le luthiste américain Paul Kieffer.  Ce disque a été nominé aux IMCA dans la catégorie Early Music.  Il a par ailleurs déjà enregistré pour Arcana, Alia Vox, Glossa, Paraty, Ambronay éditions, et Mirare.

Enregistrements :

2019 – « Au long de la loire »pour le label Mirare. Portrait musical du fleuve, oeuvres de la Renaissance: Janequin, Mouton, Ockeghem. Ensemble Jacques Moderne, dir. Joël Suhubiette.

2018 – « Zefiro spira – Italian Renaissance frottole & improvisations » pour le label Claves Records – Gabriel Jublin, contre-ténor et Paul Kieffer, luth.

2018 – « Il pastor fido  » de Luca Marenzio, pour le label Claves Records – La Pedrina, dir. Francesco Saverio Pedrini.

2017 – « In Excelsis Deo – Au temps de la guerre de Succession d’Espagne – 1701-1714 » de Francesc Valls : Missa Scala Aretina et Henry Desmarest : Messe à deux chœurs, pour le label AliaVox – La Capella Reial de Catalunya & Le Concert des Nations, dir. Jordi Savall.

2017 – « Croce Motetti Sacrae Cantiones » pour le label Arcana – Voces Suaves, dir. Francesco Saverio Pedrini & Concerto Scirocco, dir. Giulia Genini.

2016 – « Messa Clementina » d’Alessandro Scarlatti, pour le label Paraty – Le Parnasse français, dir. Louis Castelain.

2016 – « L’arte del madrigale » madrigals de Monteverdi, Gesualdo, Marenzio, De Wert, Gastoldi et Agostini, pour le label Ambronay Editions – Voces Suaves.

2016 – « Missa defuntorum, Magnificat – Miserere – Salve Regina » d’Alessandro Scarlatti pour le label Arcana – Odhecaton / Paolo Da Col.

2016 – « From Bologna to Beromünster » Mass & Psalms opus 36, oeuvres inédites de Maurizio Cazzati, pour le label Claves – Voces Suaves, dir. Francesco Saverio Pedrini. Ce disque a reçu un 5 de la revue Diapason en juin 2016.

2015 – « Biber – Missa Salisburgensis – Baroque Splendor » pour le label Alia Vox – Hesperion XXI, Le Concert des Nations, La Capella Reial de Catalunya, dir. Jordi Savall.

2014 – « Roland de Lassus » Biographie Musicale IV pour le label Musique en Wallonie – ensemble Odhecaton, dir. Paolo da Col.

2011 – « Messe pour 40 et 60 voix » d’Alessandro Striggio pour le label Glossa – le Concert Spirituel dir. Hervé Niquet.

2009 – « Résonances » improvisations à trois voix sur des textes poétiques et sacrés pour le label Integral Classic – Var’s Musica, enregistré en l’Abbaye du Thoronet.

2007 – « L’Instant improvisé » improvisations à trois voix sur des textes poétiques et sacrés, autoproduction – Var’s Musica, enregistré en l’église Saint-Denis de Tourtour.