Gabriel Jublin – Contre-ténor – Chant Lyrique | Biographie
6
page,page-id-6,page-template-default,ajax_updown_fade,page_not_loaded,boxed

Gabriel Jublin (Photographe Bertrand Pichène)

Gabriel est né en Normandie en 1983. Il a étudié le chant au sein du département de musique ancienne du Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Marie-Claude Vallin et y obtient en 2010 une licence (DNSPM) puis à la Schola Cantorum de Bâle dans les classes de Dominique Vellard et Gerd Türk et y obtient en 2013 un Master à l’unanimité avec les félicitations du jury. Il a aussi suivi les classes de maitres de Richard Levitt, Andréas Scholl et Margreet Honig à Bâle. Egalement instrumentiste, il a obtenu les premiers prix de Cor et de Musique de Chambre au CNR de Nice.

En janvier 2018, il a chanté le rôle de Phosphore dans Alcione de M. Marais sous la direction musicale de Jordi Savall et la mise en scène de Louise Moaty. Spectacle créé au printemps 2017 à l’Opéra-Comique puis à l’Opéra Royal de Versailles. En novembre 2017, Gabriel a tenu le rôle de Testo dans La Susanna de A. Stradella avec la Stradella Y-Project, dir. Andrea de Carlo à Rome et à L’Aquila. En octobre, il a chanté les parties solistes de vêpres Romaines de A. Scarlatti et P.P. Bencini avec l’Ensemble Jacques Moderne, dir. Joël Suhubiette, dans une tournée de 4 concerts à Paris, Blois et Tours. Lors du Festival de Royaumont, il a chanté avec l’ensemble Cosmos dans le programme « Nuit et Mystère », répertoire allant de Tallis à Whitacre. Il a chanté la partie de cantus dans le programme « Luther in Rom » dans des polyphonies sacrées de la Renaissance avec Concerto Romano, dir. Alessandro Quarta au 72ème Sagra Musicale Umbria à Perugia et au Musikfest Stuttgart 2017. Pour le vendredi Saint, il a chanté les airs d’alto de la Passion selon Saint Jean BWV 245 de J.S. Bach en la Philharmonie de Berlin avec Berlin Baroque, dir. Gerhardt Oppelt. Suite à une commande spéciale de la part du Palazzo Venezia à Rome pour l’audioguide de son exposition « Labirinti del cuore », il a enregistré avec La Pedrina, le madrigal « Quando madonna io veng’a contemplarte » de Verdelot.

En novembre 2016, il s’est produit dans le concert « Bastarda Regina » avec La Pedrina dans des madrigaux de Marenzio, Crequillon et Palestrina, dir. Francesco Saverio Pedrini et Paolo Pandolfo dans la saison de Forum Alte Musik Basel. En septembre, Gabriel s’est produit dans un récital de musique italienne du 17ème « Lacrime e sospiri » avec La Pedrina, dir. Francesco Saverio Pedrini, en la Wildt’sches Haus de Bâle. Durant l’été 2016, Gabriel a pris part à une tournée Motets et Cantates de Bach lors de festivals dans la région Rhône-Alpes avec Spirito / Choeur Britten, dir. Nicole Corti. Au printemps, il a chanté dans un programme de D. Scarlatti, Missa « La Stella » et le Stabat Mater à 10 voix, au Festival Concerti per Maria Vergine de la Società del Quartetto di Milano avec Il Canto di Orfeo, dir. Gianluca Capuano.

Il s’est produit en 2015 dans la Missa Salisburgensis de H.I.F Biber à l’auditorium de Barcelone ainsi qu’au Konzerthaus de Vienne avec la Capeilla Real de Catalunya et le Concert des Nations sous la direction de Jordi Savall. Gabriel a donné à l’automne 2014 une tournée de 5 concerts de la Missa Papae Marcelli de P. Palestrina au Mexique avec Odhecaton dir. Paolo da Col. Gabriel a réalisé ses débuts à l’opéra en juillet 2014 dans le rôle de Pastore III dans l’Orfeo de C.Monteverdi au Bayerish Staatsoper de Munich sous la direction de Ivor Bolton, mise en scène David Bösch. Ces dernières années, on a pu l’entendre en solo dans différentes séries de cantates de J.S Bach à Lyon et à Aix en Provence, dans la messe en si BWV 232 de J.S Bach lors de la XVIIIème Académie Baroque Européenne d’Ambronay sous la direction de Sigiswald Kuijken à l’occasion d’une grande tournée Européenne. On le retrouve dans cette même œuvre à la Philharmonie de Berlin où Il a aussi tenu la partie de Cyrus dans l’oratorio Belshazzar HWV 61 de G.F Haendel, avec le Berlin Baroque sous la direction de Gerhard Oppelt.

Gabriel est membre co-fondateur de l’ensemble Vars Musica, trio vocal spécialisé dans l’improvisation vocale. Cet ensemble se produit régulièrement en l’Abbaye du Thoronet et au Cloître de Fréjus.

Il collabore fréquemment avec des ensembles tels que le Concert Spirituel, Pygmalion, Akadêmia, l’Ensemble Jacques Moderne, Concerto Romano, Vox Luminis, Voces Suaves, Spirito, le Chœur de chambre de Namur et la Capeilla Real de Catalunya, sous la direction de chefs tels qu’Hervé Niquet, Sigiswald Kuijken, Ton Koopman, Léonardo García Alarcón, Françoise Lassere, Joël Suhubiette, Alessandro Quarta, Lionel Meunier, Graham Ross, Francesco Saverio Pedrini, Raphaël Pichon et Jordi Savall.

Gabriel se produit aussi dans les répertoires du Moyen-Age et de la Renaissance avec les ensembles Gilles Binchois (Dominique Vellard), Odhecaton (Paolo Da Col) et Mala Punica (Pedro Memelsdorff).

Gabriel se produit ainsi dans des salles de concerts et festivals prestigieux tels que, la Chapelle Royale du Château de Versailles, le Konzerthaus de Vienne et son festival Resonanzen, Klarafestival à Bruxelles, le festival AMUZ d’Anvers, le festival OudeMusiek de Utrecht, L’église Sainte Trinité des Monts à Rome, Festival de la Chaise-Dieu, Sinfonia en Périgord et le festival d’Ambronay. La Rassegna medievale e Rinascimentale Cantar di Pietre, Rheingau Musik Festival ainsi qu’au Festspiel de Bremen.

Parmi ses prochains engagements, à noter: la reprise de Alcione au Théâtre de Caen en janvier 2018. Il participera à un cycle de 4 concerts de cantates de Bach en la cathédrale d’Olten, Suisse où il chantera comme solistes les cantates suivantes : BWV76, 106, 170 et 54. Son ensemble, Vars Musica, qui fêtera ses 15 ans en 2018, donnera une série de concerts en l’abbaye du Thoronet durant l’été et l’automne.

Enregistrements :

2018 – « Intavolatura de li madrigali di Verdelotto & Improvisations » pour le label Claves Records – Gabriel Jublin, contre-ténor et Paul Kieffer, luth.

2018 – « Il pastor fido – VII libro di madrigali » de Luca Marenzio, pour le label Claves Records – La Pedrina, dir. Francesco Saverio Pedrini.

2017 – « In Excelsis Deo – Au temps de la guerre de Succession d’Espagne – 1701-1714″ de Francesc Valls : Missa Scala Aretina et Henry Desmarest : Messe à deux chœurs, pour le label AliaVox – La Capella Reial de Catalunya & Le Concert des Nations, dir. Jordi Savall.

2017 – « Croce Motetti Sacrae Cantiones » pour le label Arcana – Voces Suaves, dir. Francesco Saverio Pedrini & Concerto Scirocco, dir. Giulia Genini.

2016 – « Messa Clementina » d’Alessandro Scarlatti, pour le label Paraty – Le Parnasse français, dir. Louis Castelain.

2016 – « L’arte del madrigale » madrigals de Monteverdi, Gesualdo, Marenzio, De Wert, Gastoldi et Agostini, pour le label Ambronay Editions – Voces Suaves.

2016 – « Missa defuntorum, Magnificat – Miserere – Salve Regina » d’Alessandro Scarlatti pour le label Arcana – Odhecaton / Paolo Da Col.

2016 – « From Bologna to Beromünster » Mass & Psalms opus 36, oeuvres inédites de Maurizio Cazzati, pour le label Claves – Voces Suaves, dir. Francesco Saverio Pedrini. Ce disque a reçu un 5 de la revue Diapason en juin 2016.

2015 – « Biber – Missa Salisburgensis – Baroque Splendor » pour le label Alia Vox – Hesperion XXI, Le Concert des Nations, La Capella Reial de Catalunya, dir. Jordi Savall.

2014 – « Roland de Lassus » Biographie Musicale IV pour le label Musique en Wallonie – ensemble Odhecaton, dir. Paolo da Col.

2011 – « Messe pour 40 et 60 voix » d’Alessandro Striggio pour le label Glossa – le Concert Spirituel dir. Hervé Niquet.

2009 – « Résonances » improvisations à trois voix sur des textes poétiques et sacrés pour le label Integral Classic – Var’s Musica, enregistré en l’Abbaye du Thoronet.

2007 – « L’Instant improvisé » improvisations à trois voix sur des textes poétiques et sacrés, autoproduction – Var’s Musica, enregistré en l’église Saint-Denis de Tourtour.

Biography in English